Genou – De quoi s’agit-il ?

Je vais bénéficier d’une prothèse totale de genou :

IMG_0219
IMG_0218
IMG_0215

Votre genou présente une déformation ou une usure (appelée gonarthrose) nécessitant son remplacement. En général, le genou est changé dans sa totalité, c’est-à-dire à la fois la partie fémorale et tibiale. Le principe de l’intervention est de découper le cartilage usé recouvrant l’os fémoral et tibial (et parfois rotulien) et de le remplacer par des surfaces solides en lieu et place de ce cartilage tout en respectant l’anatomie locale. Il existe des prothèses unicompartimentales qui ne remplacent que la moitié usée du genou lorsque l’arthrose est limitée. Cette éventualité sera discutée avec vous, si votre situation le permet. La prise en charge ne change cependant pas de votre point de vue et ce document vous concernera aussi.

A la déformation du genou s’associent souvent une diminution des amplitudes articulaires (raideur) et surtout des douleurs et/ou un gonflement (odème, épanchement).

Dans les cas d’une usure dite infraradiologique, c’est-à-dire non visible ou peu visible sur les radiographies, l’indication chirurgicale peut être posée après échec des différents traitements médicaux qui peuvent être l’épreuve du temps, la prise d’antalgiques ou des infiltrations. Un IRM ou un scanner viennent alors compléter le bilan radiographique.

L’objectif de l’intervention est donc de stopper les phénomènes d’enraidissement et de déformation, voire de rétablir un axe fonctionnel au genou. La diminution, voire la disparition, des douleurs sont souvent l’objectif principal motivant le patient à se faire opérer.